Moo Moo, le chat perforé par une flèche




Voici l’histoire de Moo Moo, le chat victime d’un acte odieux. Ce pauvre animal réside en Nouvelle-Zélande en banlieue de Wainuiomata située dans la région de Wellington. La population s’établit à un peu de 16 000 habitants. Un jeune de 18 ans qui pratique le tir à l’arbalète aurait blessé accidentellement le chat selon sa déclaration contenue dans le rapport de police. La flèche est venue se loger en plein dans la tête de l’animal la transperçant de part en part.  

Juste après les faits l’animal qui a survécu à cet empalement est retourné instinctivement à son domicile. On peut imaginer qu’il ai cherché à se rapprocher de ses maîtres, se sentant en grand danger. Le propriétaire de Moo Moo rapporta que le pauvre animal en raison de la dimension de la flèche, ne parvenait pas à rentrer à l’intérieur de l’habitation. L’ouverture de la chatière étant trop petite.

archerie pointe de fleche moo moo chats marrants chat marrant photo de chaton photo chaton photo de chaton mignon photo chat rigolo chat mignon images chats drôles photo de chat drole chat rigolo

Par chance, la famille était présente à la maison et le chat fut découvert rapidement. Il fut conduit immédiatement chez le vétérinaire de la ville dans l’espoir de lui retirer la flèche et le sauver.

Jonathan Bray, le vétérinaire qui a examiné le chat a déclaré qu’il avait dans un premier temps été choqué lorsqu’il a aperçu cette flèche logée dans la tête du chat. Il décida de lui faire passer une radiographie pour visualiser précisément ce qu’il en était. Le diagnostic révéla que miraculeusement, les dégâts occasionnés étaient limités. Malgré l’apparence très alarmante de la situation, seul le nez et les yeux étaient légèrement touchés. La trajectoire de la flèche est passée au dessus de l’œil et à côté du crâne, ce qui explique que le cerveau n’ai pas été touché. 

M. BRAY précise que l’impact de la flèche a été très violent et que le chat est très courageux. L’opération consistant à lui retirer la flèche et à désinfecter la plaie, s’est bien déroulée. L’anesthésie générale de l’animal a fait qu’il n’a pas souffert pendant l’intervention. Au réveil, le chat se portait bien et semblait heureux. Sa plaie s’est petit à petit cicatrisée. Le chat n’a conservé aucune séquelle. 

Le jeune homme de 18 ans, responsable de ce problème s’est rendu de lui même à la police. Une perquisition a permis de saisir l’arbalète avec laquelle il avait tiré, ainsi que d’autres accessoires. 

 moo moo chats marrants chat marrant photo de chaton photo chaton photo de chaton mignon photo chat rigolo chat mignon images chats drôles photo de chat drole chat rigolo

Lors de son audition, il a expliqué que le chat aurait surgi dans l’espace de tir de l’arbalète selon le porte-parole de la police de Wellington, Nick Bohm. La police a ouvert une enquête pour acte de cruauté envers un animal car les soupçons sur le fait que ce soit un acte délibéré sont importants. L’homme s’expose à une condamnation de 5 ans d’emprisonnement ou près de 100 000 $. 

_____________________

Livres recommandés : 




error: Content is protected !!