Le Mau égyptien ou chat des pharaons




Le Mau égyptien est un chat originaire d’Égypte. Les pharaons et les rois antiques vénéraient les chats, d’ailleurs le mot “Mau” signifiait chat et lumière dans l’Égypte ancienne. Il fut divinisé et représenté par la déesse Batest, déesse ayant une tête de chat. De nombreux papyrus datant de 1500 avant J.C., représentent des chats tachetés qui ressemblent beaucoup au Mau d’aujourd’hui. La domestication du Mau a été concomitante à l’avènement du silo à grain en Égypte. La présence de rats et de souris à proximité des silos a attiré les chats. Le processus de domestication débuté par les égyptiens s’est étalé sur des milliers d’années. Les anciens temples possèdent de très nombreuses statues de chats recouvertes d’or. Le regard impérieux et sa grâce naturelle sont des caractéristiques très bien représentées sur les différentes sculptures.
Le Mau égyptien était adoré par les pharaons et les rois. Les 
fresques ornant les tombes royales représentent des chats tachetés. De nombreux documents attestent que le chat faisait partie intégrante de la vie quotidienne. Il était de tradition de se raser les sourcils lors du décès d’un chat pour montrer la douleur ressentie. Les chats sont souvent représentés avec des femmes sur différents supports. L’onomatopée “miou” désignait le chat dans l’Egypte ancienne. La transcription symbolique est miw au masculin et miwt au féminin. 
La légende veut que les égyptiens allèrent jusqu’à perdre une grande bataille contre la Perse en raison de la présence de chat. Les perses auraient utilisé les chats comme des bouliers en  les tenant devant eux. Plutôt que de risquer de tuer ou de blesser ces félins précieux, les égyptiens se sont rendus. Un historien relate une autre anecdote ou un soldat romain stationné à Alexandrie avait tué un chat. Le soldat fut lunché par une foule en colère et fini par être exécuté. Le culte porté aux chats se retrouve également dans les tombes égyptiennes découvertes. Des chats momifiés avec des fourrures intactes ont été retrouvé par milliers. La ressemblance est frappante avec les chats Mau de notre époque. La fourrure tachetée était généralement jaune ou bronze. Pour de nombreux spécialistes, le Mau égyptien serait le plus ancien chat domestique de tout les temps.
Dans les années 50, la princesse russe Natalia TROUBETSKOI introduisit les premiers spécimens en Europe puis aux Etats-Unis où elle s’établit en 1953. Le succès et l’engouement du public fut immédiat. Des élevages de chats Mau virent ainsi le jour. En 1968, l’espèce fut reconnue l’espèce. 

Caractéristiques physiques

Comparativement à d’autres chats, la corpulence du Mau est moyenne. Son ossature supporte une musculature assez développée. Ses pattes arrières sont plus longues que ses pattes avants. La démarche du Mau est particulière puisqu’il semble marcher sur “la pointe des pieds”. Cela s’explique par la souplesse remarquable de ce chat et par ses pattes assez fines dotées d’orteils longs. Il est capable de faire des sauts d’une hauteur impressionnante mais également se déplacer sur de grande distance. Les spécialistes considèrent qu’il fait partie des chats les plus vifs et les plus rapides au monde. Sa morphologie lui confère une vitesse stupéfiante. Vous ne courrez jamais assez vite pour le rattraper s’il lui prend la fantaisie de s’enfuir. Il dispose d’une sorte de poche ventrale appelée “gousset”. La queue du Mau lui confère une allure élégante et renforce sont agilité. Elle dispose d’un bout arrondi, est plutôt longue et bien proportionnée.
Le profil du Mau est à mi-chemin entre le chat de type européen et le chat de type oriental. Sa tête est de forme triangulaire, ses oreilles sont taillées en pointe et parfois ornées d’un plumeau. Son front porte un maquillage qui évoque le scarabée sacré égyptien. La plupart des gens sont attirés par le Mau égyptien en raison de son regard exotique. Il vous entraînera à travers les âges. Les grands yeux du Mau sont en forme d’amandes et généralement de couleur vert groseille. La couleur des yeux du chatons est de couleur ambre. 




Comportement et tempérament

Les origines du Mau égyptien entretiennent l’aspect magique et mystique de la race. Les propriétaires de ce chat le trouvent unique à bien des égards. Ils présentent une intelligence exceptionnelle. Sa fidélité et sa loyauté envers son maître est appréciable. Ce sont des chats plutôt casaniers. Tous les chats ont leur particularité mais le chat égyptien est un compagnon merveilleux qui saura vous enchanter. Il s’intègre parfaitement dans une famille avec enfants. Ils apprécient particulièrement la compagnie humaine. Il reste prudent et distant avec les personnes étrangères. Il est très curieux de nature. Leur sensibilité fera qu’ils se tourneront plus facilement vers les personnes qui ont l’habitude des chats. Il n’est pas possible de restituer toute la beauté et la splendeur de ce chat à travers des photos. La diversité et la splendeur des motifs de sa robe lui confère une élégance éblouissante.  Le Mau supporte très bien la vie en appartement dès lors qu’il reçoit de l’attention et de la tendresse. Le jeu aura une place importante. C’est un chat dominant sans être agressif. Il s’entend généralement très bien avec ses congénères


Couleur de la robe

Le plus frappant chez le Mau est sa robe si particulière.  Son pelage court est d’une extrême douceur et est naturellement tacheté. C’est la seule race de chat disposant de cette particularité sans avoir eu besoin de recourir au croisement. Les taches sont de tailles et de formes variables. Elles sont disposées de manière aléatoire sur l’ensemble du corps.  Quatre couleurs sont reconnues :

  • l’argenté (silver): marques noires sur fond argenté.
  • le bronze (brown) : marques brunes foncées à noir sur fond bronze.
  • le noir fumé (black smoke) : marques “fantômes” noires sur fond anthracite avec base argentée
  • le noir (black) : marques “fantômes” noires sur un fond noir.   

Le chat Mau argenté avec des marques noirs est resplendissant. Si vous recherchez l’authenticité, optez pour la couleur bronze. Il existe des versions diluées de ces couleurs comme le bleu tacheté ou le fumé bleu.

Entretien 

Grâce à sa fourrure souple et courte, le Mau ne nécessite que peu d’entretien. Un brossage hebdomadaire de son poil est suffisant.

Prix

Pour faire l’acquisition d’un Mau égyptien, il faut compter entre 1 000 euros (pour un chaton de compagnie) et 1 500 euros (pour un chat d’exposition).

_____________________

Accessoires recommandés :

Livres recommandés : 




Photos : Sarah Fields / Sergejs Katkovskis – 123rf

error: Content is protected !!