Planquez vos voitures …et vos enfants !




L’histoire qui va suivre va nous plonger aux confins du Texas au début des années 1980 aux Etats – Unis. Walter SIMONS qui venait de faire l’acquisition d’une toute nouvelle automobile (il était en période de rodage) se baladait tranquillement sur les routes paisibles américaines. La pression de ses pneus équilibrée, le réservoir de gazole remplit, une vitesse de croisière adaptée, Walter était plutôt confiant et pas peu fier de son nouvel achat. Bref, tout paraissait se dérouler à merveille par une belle journée ensoleillée sous des cieux qui semblaient propices…

Aux alentours de 15h32 (sur sa montre à gousset) alors qu’il se trouvait sur la route 283 au niveau de Rockwood en direction de la ville de Santa Anna, il jeta brièvement un coup d’œil dans son rétroviseur avant droit. C’est alors qu’il cru distinguer ou plutôt “voir un rominet“, comprenez un gros minet pour reprendre l’expression consacrée.
N’en étant pas certain, il continua sa route comme si de rien n’était, plus concentré sur sa rutilante auto qu’il imaginait déjà montrer à sa chère et tendre épouse restée à la maison. A proximité d’une intersection, alors qu’il se laissait bercer par le doux ronronnement de son moteur, une masse surgit de nulle part. Le ciel s’obscurcit et l’habitacle de Walter fut plongé dans la pénombre. Au milieu de la route qui quelques secondes auparavant était dégagée et “secure” se dressait un gros minet, “le rominet” genre le “matou balaise de chez balaise”. C’est alors qu’il comprit que son sort en était jeté car cet obstacle était infranchissable, l’animal par sa taille imposante recouvrant toute la chaussée. Il stoppa net son auto et attendit de voir la réaction du félin. Walter avait l’habitude de gérer des situations de crises extrêmes il était à l’époque sapeur pompier réserviste. Commença alors une attente qui semblait interminable. Le chat qui ne présentait pas une posture agressive se roula sur le dos et avec ses pattes tenta de saisir l’automobile. Walter compris qu’il devait s’extraire au plus vite du véhicule et se mettre à l’abris. Ni une ni deux il s’exécuta et se précipita vers la cabine téléphonique prévenir notamment son assureur. En effet le chat venait d’engloutir le pare choc avant et s’attaquait désormais à la partie moteur. Walter venait de souscrire un crédit sur 15 ans avec un taux indexé sur la fluctuation de la parité du franc suisse (un montage à la Dexia bien pour** un peu comme en France avec les hôpitaux publics) alors pas trop serein le Walter sur ce coup là.

L’assureur indiqua à son client que l’ensemble du préjudice  matériel serait pris en charge car l’Etat du Texas était passée en zone “Vigichat” suite à une expérience scientifique ayant mal tournée. Le chat fut maîtrisé et capturé par la suite grâce à l’intervention su S-CAT l’équivalent du S.W.A.P. (troupes spéciales d’intervention) mais version félin. 

Le chat a été confié à un centre d’accueil spécifique et a mené une vie paisible jusque dans les années 2000. 

Walter quand à lui s’est vu offrir une nouvelle automobile et a pu reprendre le courant normal de sa vie. 

_____________________

Accessoires recommandés :

_____________________

“J’ai cru voir un rominet”




error: Content is protected !!