Rusik, le chat policier renifleur !




A l’instar des chiens de détection utilisés par les services de sécurité, des chats sont également sollicités. Découvrez Rusik, le chat renifleur. 

Cette histoire se déroule en Russie à Stavropol près de la mer Caspienne. Cette région est en proie à d’énormes trafics portant sur le commerce illégal de poisson. L’esturgeon qui est une espèce protégée attise particulièrement les convoitises. C’est à partir de ses œufs que la production du caviar est rendue possible. De nombreux passeurs tentent de transporter cette marchandise illégalement, de la mer au circuit de transformation et de consommation. En Russie la destination privilégiée est Moscou et les autres centres urbains d’importance. La demande mondiale est considérable car 95 % du caviar dans le monde provient de la mer Caspienne. Le caractère très lucratif de ces activités en raison des prix très élevés de ces produits fait que la contrebande ne cesse d’augmenter. Les autorités russes craignant l’extinction de l’espèce, mènent une lutte acharnée pour démanteler les réseaux de passeurs.

Esturgeon chat rigolo marrant drôle photo chatonDans ce contexte, il y a quelques années la police Russe a recueillit un petit chaton prénommé Rusik qui errait dans une station désaffectée. Avec le temps, le personnel s’est aperçu qu’il disposait d’une faculté très développée pour flairer le poisson notamment l’esturgeon dissimulé dans les voitures ou les camions. C’est ainsi que Rusik débuta sa carrière de lutte contre le crime organisé et fit sa première apparition au poste de contrôle de la police locale en 2002. Rusik c’est avéré être un génie pour dénicher le poisson. 

Grâce à son talent de renifleur, il fut pris en charge par l’équipe canine et se retrouva à partager le quotidien de ses amis et collègues chiens. Il a ainsi contribué fortement au démantèlement de cargaisons illégales et à la diminution de ce marché noir.

Caviar poisson chat policier chat marrant rigolo drôle chatonMalheureusement, lors d’un contrôle routier ou il inspectait un véhicule Rusik est mort dans l’exercice de ses fonctions le 12 Juillet 2003. Il fut heurté par une voiture. Certaines sources policières locales ont exprimé leur conviction que Rusik a fait l’objet d’une mise à mort par contrat tant ses capacités étaient nuisibles pour les trafiquants. Il est mort quelques semaines après Barsik, un autre chat renifleur qui lui a ingéré une souris empoisonnée. Ce qui fait l’unanimité dans le service qui employait Rusik, est le fait qu’il remplissait sa mission parfaitement bien. Peut-être, un peu trop bien, pour son propre bien. Conscient du potentiel offert par les chats et l’aide précieuse fournie, d’autres chats ont intégré le service par la suite après avoir été formé à la détection. 

 Accessoires recommandés : 

Accessoires tendances : 

Livres recommandés : 




error: Content is protected !!