Combien coûte un chat ? Budget à prévoir : prix, frais d’entretien, soins




Le chat fait partie des animaux de compagnie préférés en France et en Europe. Avant d’adopter un chat, il est indispensable de prendre conscience des engagements que cela implique que ce soit en terme de temps, ou d’argent. Le coût global d’un chat pour son propriétaire, est très nettement inférieur à celui d’un chien. De plus, un chat qui vivrait une bonne partie du temps en liberté à l’extérieur de l’habitation, aura nécessairement un coût inférieur à un chat qui resterait constamment assigné à résidence. Pour illustrer ce propos,  on peut considérer qu’un chat se livrant à la chasse pour subvenir à une partie de ses besoins alimentaires,  diminuera le budget alimentation. Il en va de même pour ses besoins, tout ce qui ne passera pas par “la fourche “caudine” de votre pelle à litière contribuera à diminuer votre budget litière. 

Ashera cout chat entretien cat Les personnes se rendant dans les refuges animaliers auront fait le constat que l’abandon est un phénomène fréquent. Certains propriétaires ne veulent ou ne peuvent pas faire face aux dépenses de leur chat. D’autres ne veulent tout simplement plus s’en occuper, considérant que leur entretien est trop contraignant. La conséquence directe de cet abandon, est une souffrance importante infligée à l’animal, puisque cet abandon est incompréhensif pour lui. L’abandon est un acte lâche et  cruel a fortiori quand il se déroule dans des conditions abominables (ex: attacher à un arbre en pleine forêt, voir pire ). En France des dizaines de milliers de chats sont euthanasiés chaque année. Des milliers d’autres mènent une vie minable, avec des propriétaires ne répondant pas à leur besoin. Avant d’adopter un chat soyez conscient, des coûts et de l’engagement que cela implique.  Si vous êtes informé sur les besoins du chat, vous pourrez à votre tour sensibilisez d’autres personnes, sur cette question cruciale et contribuer à apporter des solutions et ne pas faire partie du problème. 

Vous connaissez certainement l’adage suivant: “Quand on aime on ne compte pas”. Cependant pour tout propriétaire d’un chat, la question du coût se posera nécessairement à travers les différents produits et services dont aura besoin le chat. L’objectif de cet article est de vous permettre de visualiser de façon synthétique la réalité des coûts liés à la possession d’un chat pour qu’ils soient connus avant de réaliser une adoption. Même si votre chat vous a été donné,  il engendrera des frais. On doit distinguer différentes catégories de frais :

1) Le prix du chat :

Il existe différents cas de figures. Si votre chat vous a été donné ou si vous l’avez trouvé son prix sera égal à 0. Dans le cas ou vous auriez fait l’acquisition de votre chat son prix variera en fonction de plusieurs critères. On pourra citer notamment : l’origine du chat (élevage, refuge animalier, ..), la race du chat, son éventuel pédigrée, son âge, son état de santé.

  • Pour un chat de gouttière compter entre 50 et 150 euros
  • Pour un de race classique compter entre 700 et 1500 euros (ex: le Bleu Russe, le British ShortHair)
  • Pour un chat de race très recherché de 1500 à 5000 euros (ex: le Bengal, Le Savannah)

 

2) L’alimentation :

Il faut distinguer les différents types d’alimentation. Ainsi pour une alimentation basique, on différencie les aliments secs (les croquettes) constitués d’ingrédients déshydratés, des aliments humides (les pâtées). Pour une alimentation plus spécifique et de meilleur qualité vous opterez pour une alimentation dite prenium plus adaptée mais plus onéreuse. Les friandises sont à prendre en compte, car constituent un élément important dans l’éducation du chat. Par conséquent en fonction de divers critères comme le type d’alimentation, l’âge du chat, son profil (chat d’intérieur chat, chat en semi liberté) le coût lié au besoin alimentaire variera.

Dans le cas d’un chat adulte pesant entre 3 et 4 kgs, l’apport quotidien de pâtée devrait être compris entre de 200 et 250 grammes. Si vous optez pour les croquettes comptez entre  50 et 75 grammes de croquettes entre 1,5 et 2 kgs par mois. 

  • Le prix du kilo de croquette oscillant entre 2 euros et de 10 euros en fonction de la qualité: comptez entre 0,10 euros et 0,50 euros par jour en budget croquette.
  • Le prix du kilo de pâtée varie entre 2 et 10 euros par kilo toujours en fonction de la qualité, comptez entre 0,50 euros et 2,50 euros par jour

3) Les accessoires :

Certains accessoires sont indispensables, d’autres non, mais apporteront un confort supplémentaire à votre chat et vous faciliteront la vie. 

  • Le bac à litière : Il existe des bacs à litière basique qui ont un prix  entre 8 et 10 euros. Je vous conseille d’opter pour un bac à litière fermé un peu plus onéreux mais qui vous facilitera l’entretien de la maison, le chat ayant tendance à projeter des grains de litière en grattant lors de ses besoins ou même pour s’amuser. Un bac à litière fermé vous éviter bien des désagréments.
  • La litière : Il existe différents types de litière (litière de silice, litière minérale, litière végétale) avec des propriétés absorbantes plus ou moins importantes. La quantité de litière nécessaire dépend de différents éléments notamment de l’utilisation que vous en faites, de sa composition. Le prix du litre de litière est très disparate de 0,20 centimes du litre a plus de 1 euro le litre. Pour une utilisation économique ( tri très sélectif, pas de gaspillage, etc ), comptez 14 litres de litière mensuel ( 2 sacs de 7 kgs ) soit entre 2,80 euros et 14 euros par mois en fonction de la marque utilisée. 
  • La pelle pour nettoyer la litière : 2 euros 
  • Panier de couchage: entre 5 et 20 euros
  • Arbre a chat: a partir de 17 euros
  • Griffoir : 6,50 euros Le griffoir Catit Style avec herbe à chat procure à votre chat une surface de carton ondulé à gratter, ce qui aide à protéger votre mobilier des dommages causés par les griffures
  • Bols alimentaires : 10 euros 
  • Brosses / peignes : Il existe différents types de brosses et de peignes 
  • Coupe griffes : 2 à 8 euros
  • Laisse /collier / harnais :  de 2 a 10 euros
  • Chatière de 15 euros à plus de 100 euros pour des modèles avec ouverture automatique à reconnaissance de la puce.
  • Jouets : 10 euros 
  • Rouleau adhésif : Pour nettoyer vos habits des poils de chat : 9 euros




4) Les soins vétérinaires

Des soins réguliers permettront à votre chat de conserver une santé optimum. Ces frais liés aux soins vétérinaires font partie des postes de dépenses les plus importants surtout la première année. Ces dépenses auront tendance à devenir de plus en plus importante, avec le vieillissement du chat en raison de complications qui peuvent survenir.  Les tarifs applicables peuvent varier très sensiblement en fonction des régions. 

  • Castration: Elle est fortement recommandée por éviter que votre chat urine dans votre habitation pour marquer son territoire. Entre 70 a 140 euros
  • Stérilisation: Permet d’éviter les gestations et règle le poblème des chaleur. Entre 150 à 230 euros
  • Vermifugeage: Offre une protection au chat contre les vers digestifs. A réaliser une fois par mois jusqu’à l’age de 6 mois puis deux fois par an. Entre 6 et 8 euros le cachet
  • Examen de contrôle annuel: A faire une fois par an pour s’assurer que votre chat est bien portant de 30 a 50 euros
  • Le passeport : Il est obligatoire pour voyager et pour faire vacciner le chat contre la rage. Entre 10 et 30 euros
  • Soin anti-puces : Plusieurs fois par an en fonction des besoins. 8 euros la pipette pour un traitement.
  • Détartrage de 50 a 80 euros. A partir de 6 ans 
  • Pucage et immatriculation : Elle est obligatoire lors de la cession ou du don de l’animal ( à la charge du vendeur). Entre 80 et 130 euros
  • Vaccination de type TCLR (thyphus / coriza / leucose / rage) :  Entre 80 et 130 euros. Rappel des vaccins chaque année : entre 40 et 80 euros
  • Les interventions médicales liées à des maladies, à des pathologies ou encore à des accidents : De 0 à plus de 2000 euros pour les interventions les plus lourdes 
  • Les médicaments pour traiter les maladies : de 0 à 200 euros voir beaucoup plus en fonction des cas. 

5) Les frais de transport :

Lors de vos déplacements en avion ou en train, vous devrez vous exonérez de l’achat de billets. Les tarifs dépendent de différents critères comme le trajet.

  • La cage de transport : Ce peut être soit un sac souple, soit une cage rigide. Accessoire indispensable pour transporter votre chat lors de déplacement ou pour consulter le vétérinaire . A partir de 9,99 euros pour une cage et 22 euros pour un sac de transport.

6) Les frais de garde :

Dans le cas d’absence prolongée, il vous faudra trouver une solution notamment pour que son alimentation continue à lui être délivrée, que le nettoyage de sa litière soit effectué.. A défaut de pouvoir solliciter une personne de votre entourage vous devrez recourir à des formules payantes. On peut citer la garde à domicile ou vous devrez compter 20 euros par jour, ou encore la mise en pension (entre 20 et 30 euros par jour)

7) Les frais d’entretien et de toilettage :

Un toilettage pour chat vous coûtera entre 30 et 50 euros, il comprendra généralement le démêlage, le bain, le séchage, l’entretien des griffes et des oreilles. Sa fréquence dépendra de vous et de votre budget.  

8) Les frais d’assurance :

L’assurance santé est très peu développée chez les chats en France. Environ 5 % des propriétaires ont recours à cette protection qui revient entre et 5 et 20 euros mensuellement.  A noter que ces frais liés à l’assurance peuvent s’avérer être très judicieux car cela vous permettra d’être couvert en cas de frais important touchant à la santé de votre chat. 

9) Les frais suite au décès :

La prise en charge par le vétérinaire du corps de l’animal coûte approximativement 80 euros et les frais d’incinération s’élèvent a 70 euros pour une incinération collective  et   140 euros pour une incinération individuelle.

Le tableau ci-dessous présente le coût lié à la possession d’un chat. Il se distingue les frais intervenants la première année de ceux impactant les autres années. Toutes les données sont des moyennes car il y a des disparités énormes en fonction des régions, des produits, etc. 

 

Produits / services Année 1 Autres années
Prix du chat   0-150 / 700 – 5000 0
Alimentation 150 – 250 150 – 450
Bac à litière 5 – 40 0
Litière 15 – 40 35 – 160
Pelle à litière 2 0
Panier de couchage / lit 5 – 100 0 – 100
Arbre à chat 15 – 100 0
Griffoir 8 – 15 10 – 20
Cage / sac de transport 10 – 50 0
Bols alimentaires 10 0
Accessoires de brossage 15 – 25 0
Coupe griffes 2 – 8 0
Rouleau adhésif 9 9
Laisse / collier / harnais 10 – 20 0 – 20
Chatière 15 – 100 0
Jouets 10 10
Toilettage 0 0 – 200
Castration 55 – 125 0
Stérilisation 105 – 250 0
Vermifugeage 50 15
Contrôle annuel vétérinaire 30 – 50 30 – 50
Passeport 20 – 30 0
Soin anti-puces 20 – 30 20 – 30
Détartrage 0 0 – 50
Vaccination 60 – 130 60 – 130
Puce électronique 30 – 60 0
Tatouage 30 0
Soins vétérinaires d’urgence 0 – 2000 0 – 2000
Médicaments 0 – 2000 0 – 2000
Prise en charge du corps 80
Incinération 70 – 140

Sur la base du croisement de l’ensemble de ces données (en faisant abstraction du prix du chat qui ne serait pas pertinent de retenir ici ), on conclura qu’un chat coûte entre 800 et 1000 euros annuellement. Un chat à une espérance de vie en moyenne de 15 ans. Cela pourrait représenter un budget entre 12000 et 15000 euros sur une période de 15 an si toutes les dépenses listées venaient à s’imposer à vous. 

Etes vous surpris par les données présentées dans ce tableau ? Les données du tableau portent sur un animal en bonne santé, ne souffrant pas de pathologies ni de troubles du comportement. Pour les propriétaires ayant un chat avec une maladie chronique, les coûts vétérinaires peuvent être facilement doublé voir triplé. Les frais liés à la dégradations de votre habitation que ce soit par l’action des griffes ou de l’urine ne sont pas pris en compte dans ce tableau. On pourrait penser que le coût peut être réduit sur les aliments, la litière, et les frais vétérinaires (qui, combinés sont souvent les plus grandes dépenses), mon expérience montre le contraire. Si vous utilisez de la nourriture bas de gamme, votre chat, peut développer des problèmes urinaires ou intestinaux .  Il est  souhaitable de bien  observer votre animal, être vigilant au moindre signe de comportement anormal, qui pourrait laisser présager un problème de santé.

Conseils:

    • Souscrivez à une mutuelle santé pour que vous soyez couvert dans la prise en charge des soins.
    • Faites appel à des écoles vétérinaires pour faire suivre votre chat, le coût en sera réduit.

_____________________

Accessoires recommandés :

Livres recommandés : 




error: Content is protected !!