La maladie des griffes du chat




La maladie des griffes du chat est également appelée “lymphoréticulose bénigne d’inoculation” ou encore “lymphogranulome bénin”. Précisons que cette maladie est connue depuis longtemps puisque le chercheur français Robert DEBRE l’a décrite en 1950. Outre Atlantique, dans l’Etat de l’Ohio, le Docteur Lee FOSHAY lui avait donné le nom de “fièvre du chat” pour caractériser les symptômes rencontrés chez ses patients. C’est une infection bactérienne bénigne qui se transmet au contact des chats. Il existe deux agents bactériens connus. Seule la bactérie  “Bartonella Henselae” mérite d’être citée car on la rencontre dans la très grande majorité des cas. Cette maladie peut intervenir à tout âge. Les modes de transmission de la maladie sont divers. Le fait qu’un chat infecté lèche une de vos plaies cutanées, vous morde ou vous griffe peut notamment engendrer votre contamination. Précisons que cette morsure ou griffure doit être suffisamment profonde pour vous causer des complications. Le fait de se frotter les yeux après avoir été en contact avec un chat infecté peut déclencher la maladie. Il est très fréquent, quelques jours après la contamination, que la plaie s’infecte. Une lésion des tissus prenant la forme d’un léger gonflement et de rougeurs peut apparaître. La zone peut devenir douloureuse et s’inflammer.

 

Quels sont les symptômes de la maladie ? 

Une personne qui a été au contact d’un chat infecté peut présenter des symptômes très variés. Les différents symptômes détaillés ci-dessous apparaîtront généralement entre le 3 ème jour et la 3 ème semaine suivant le fait générateur: 

  • l’apparition d’une ou plusieurs papules (bouton) à proximité de la zone concernée, voir de pustules (forme aggravée d’une papule). 
  • un début de fièvre
  • un déclenchement de maux de tête
  • un état de fatigue généralisé 
  • une douleur articulaire
  • une sensation de malaise 
  • l’apparition d’un ou plusieurs ganglions (parfois douloureux) 

Il est fréquent que l’inflammation des ganglions intervienne au niveau de l’aisselle ou du cou lorsque la blessure du chat se situe au niveau de la main ou du bras. Si la lésion concerne la jambe, il faudra surveiller au niveau de l’aine. Enfin si c’est le visage qui a été atteint, soyez attentif au cou et à l’arrière des oreilles. Les ganglions peuvent se maintenir plusieurs mois après l’infection initiale. 

D’autres symptômes plus rares peuvent intervenir : 

  • une conjonctivite
  • des douleurs abdominales 
  • une irritation de la gorge
  • une perte de poids 
  • une perte d’appétit

 

Comment diagnostiquer la maladie ?

Contactez votre médecin dès que vous observez les symptômes se manifester. Il vous interrogera sur les circonstances de la blessure notamment pour déterminer quel type de chat est à l’origine du problème (chat sauvage, chat errant). En recoupant les signes cliniques et diverses informations (comme le contact avec un chat, le souvenir d’une morsure), il établira avec certitude un diagnostic. Il vérifiera aussi que votre vaccination antitétanique est à jour.

Dans certains cas, le médecin peut effectuer des examens complémentaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic :

  • Une prise de sang avec étude sérologique (test d’immunofluorescence), confirmera ou pas la présence d’anticorps attestant du contact avec les agents infectieux. 
  • Une biopsie de peau ou de ganglion qui à partir d’un prélèvement de tissu permettra un examen bactériologique.

 




Comment soigner la maladie ?

Cette maladie n’est pas une maladie grave dans la plupart des cas. Elle finira par guérir spontanément sans devoir recourir à un traitement. Néanmoins pour les personnes ayant des défenses immunitaires diminuées (comme par exemple les personnes atteintes par le VIH), l’usage d’un antibiotique est recommandé. Ainsi cela évitera que l’inflammation des ganglions perdure pendant des mois et n’affaiblisse d’avantage le malade. Les antibiotiques les plus souvent recommandés sont la rifampicine, la ciprofloxacine, l’azithromycine. Le repos, une bonne hygiène de vie (alimentation) seront des facteurs importants pour un prompt rétablissement. 

Que faire en cas de griffures, de morsures ? 

Agissez sans attendre, surtout si vous ne connaissez pas le chat qui vous a blessé. 

  • Désinfectez le plus rapidement la plaie avec un produit antiseptique (alcool modifié, bétadine) à défaut avec de l’eau et du savon.
  • Ne laissez pas le chat vous lécher la plaie.
  • Vérifiez si vos vaccins contre le tétanos sont à jour
  • Surveillez l’évolution de la plaie

Consultez immédiatement un médecin ophtalmologiste si la griffure se trouve au niveau de l’œil ou si vous êtes immunodéficient.

Comment prévenir la maladie ?  

Pour prévenir la maladie des griffes du chat, il y a plusieurs précautions à prendre :

  • Jouez doucement avec les chats pour éviter les griffures ou les morsures.
  • Entretenez les griffes de votre chat en les coupant régulièrement ce qui évitera les griffures profondes.
  • Lavez vous les mains à l’eau et au savon après avoir touché un chat et ne vous frottez pas les yeux.
  • Traitez régulièrement votre animal avec un produit antiparasitaire. Les puces et les tiques sont une source de contamination du chat.  
  • Brossez votre chat régulièrement.
  • Les personnes immunodéficiente doivent être encore plus prudente que les autres pour les raisons évoquées. Eviter d’adopter un animal errant ou infecté de puces.
  • Surveiller particulièrement vos enfants. Cependant, ne privez pas les enfants de la compagnie d’un chat, car ils développent leur immunité naturelle au contact de l’animal.
  • Lors de l’acquisition d’un chat, vous pouvez faire réaliser un test sanguin pour savoir s’il est porteur du germe.
  • Limitez les sorties du chat à l’extérieur pour ne pas qu’il soit infecté.

Il faut souligner que chaque griffure ou morsure de chat ne débouchera pas systématiquement sur la contraction de la maladie. Cependant une morsure de chat s’infecte beaucoup plus facilement qu’une morsure de chien. La présence d’agents pathogènes dans la gueule du chat est bien pus importante. 

_____________________

 Accessoires recommandés : 

Accessoires tendances : 




error: Content is protected !!